Emmanuel Faber

Date: 
20/11/2013

Emmanuel FaberEmmanuel Faber a quarante-neuf ans. Marié, et père de trois enfants, il est Vice-président de Danone, un des plus grands groupes alimentaires au monde, mais il n’aime pas qu’on le présente ainsi, tant il craint les étiquettes. Il est aussi le frère ainé de Dominique, aujourd’hui décédé. Dominique était malade psychique, il souffrait de troubles bipolaires qui sont apparus à l’adolescence, alors qu’une grande intimité liait les deux frères.

Cette intimité n’a pas été altérée par cette maladie, au contraire. Emmanuel et Dominique sont restés très proches. Ni les responsabilités croissantes du grand patron, ni les crises à répétition de Dominique, ne les ont séparés. Ils étaient en contact téléphonique quotidien, et Emmanuel n’hésitait pas à sortir d’une réunion, aussi importante soit-elle, pour répondre à son frère lorsqu’il savait celui-ci dans un moment difficile. Il lui est arrivé d’interrompre des voyages au bout du monde pour rejoindre Dominique, pour l’aider à sortir d’une situation inextricable dans laquelle la maladie l’avait plongé.

Il reconnait à Dominique de lui avoir beaucoup apporté dans toutes les dimensions de sa vie, y compris professionnelle : « Très loin des grandes affaires du monde et des responsabilités que j’exerce, Dominique a été une force de rappel permanent à ce qu’est la vraie vie –confie-t-il dans la revue Ombres et Lumière-  et je trouve savoureux qu’elle m’ait été enseignée par quelqu’un dont on pouvait assez facilement dire qu’il faisait partie des fous ».

Emmanuel a appris de Dominique le fragile équilibre de toute vie. Cette vie de Dominique, qui fut marquée par « le combat quasi permanent contre les symptômes qui troublent la réalité et le discernement. Cette lutte –dit-il- l’a conduit à des renoncements successifs pour accepter, au-delà des découragements, les incapacités grandissantes qui apparaissaient. Un vrai chemin humain et spirituel, qui a conduit Dominique à une capacité extraordinaire d’être en relation avec tous, malgré les tourments de la maladie. »

Emmanuel Faber a témoigné lors de la journée frères et sœurs d’une personne malade ou handicapée organisée par l’OCH en mars dernier. Le partage de sa relation avec son frère a marqué les participants.  Il donnera une conférence publique le 27 novembre à 20h30, au Théatre Saint Léon à Paris, dont le thème sera « Quand les « fous » nous disent la vraie vie ». Un enjeu qui nous concerne tous.