Groupe Pierre-François Jamet


Groupe de soutien pour communautés chrétiennes accueillant des personnes en difficulté psychique.

Né sous l'impulsion du Père Thomas-Philippe, ce groupe, porté par l’OCH, apporte soutien et accompagnement à des communautés ou des lieux chrétiens appelés à accueillir des personnes en difficulté psychique.

Aujourd'hui le groupe Pierre-François Jamet* compte une quarantaine de communautés, très diverses par leur ancienneté ou leur dimension. Elles se réunissent une fois par an, autour d'un thème précis : "La Miséricorde", "L’approche du corps blessé", "L'humiliation", "Célébrer", "La dépendance", … avec des experts et des témoins. 

Témoignages de participants :

" Ce groupe de travail et de communion est un temps fort pour moi dans l'année. Les rencontres, le partage  des expériences de chacun est une richesse et une ouverture qui donne espérance. C'est un moment aussi où je peux me former et me ressourcer, dans une ambiance fraternelle et spirituelle. Ce week-end est toujours attendu avec joie ! " (Myriam)

" Ce week-end me permet de rencontrer d'autres chrétiens qui vivent à leur manière la proximité aux personnes cabossées par la vie. Nous échangeons sur notre engagement. Cela m'aide à prendre du recul sur ma façon de vivre. Grâce à l'intervention de personnes compétentes et expérimentées, je ressors de ce week-end avec des pistes, des éclairages sur beaucoup de points importants: comment mieux écouter, comment se ressourcer, comment se situer avec justesse...

Ce week-end est vécue dans la prière. Nous venons confier au Seigneur notre mission. Nous Lui présentons les personnes avec qui nous vivons. Nous repartons envoyés à nouveau par l'Eglise, avec un enthousiasme renouvelé." (Guirec)

* Pierre-François Jamet (1762-1845) : Né à Frênes, professeur à l'université de Caen, attentif à toutes les détresses. Il a inventé le langage des signes pour les sourds-muets. Il a ouvert une maison pour les personnes en souffrance psychique et a fait progresser les traitements de la maladie mentale. Son souci constant était de redonner aux plus déshérités leur dignité perdue.Il a été béatifié le 10 mai 1987 par le pape Jean-Paul II. Sa fête a été fixée au 12 janvier. 

Contact : Florence Gros  01 53 69 44 30 /  fgros@och.fr