Retravailler et encore malade

Adrien : Ma psychiatre m’a demandé de reprendre mon travail alors que je ne m’en sens pas la force. Que faire ?

Votre psychiatre vous connaît certainement bien pour vous faire une telle invitation avec autorité. Avez-vous pu lui demander quelles étaient ses motivations ? Voyez l’indication de votre psychiatre comme un conseil. Elle ne souhaite certainement pas vous mettre en danger. Elle est là pour vous encourager, pour construire avec vous votre projet

Vous ne vous sentez pas assez fort pour travailler. Pouvez-vous adapter votre travail à votre fragilité et réfléchir à ce qui vous semble le plus difficile ? Si des peurs vous habitent ou que des expériences douloureuses vous freinent, confiez-les à votre psychiatre pour qu'elle s'ajuste si besoin.

Est-ce la première fois que vous avez cessé de travailler à cause de votre maladie ? Vous n’avez certainement pas perdu toutes vos capacités et vos talents .Appuyez-vous sur ce que vous avez déjà réussi et réfléchissez avec votre psychiatre et avec ceux pour qui vous travaillez afin que ce retour à l’emploi se fasse dans les meilleures conditions possibles.

Instaurez du dialogue avec les différentes personnes qui vous accompagnent, la confiance et l'ambition qu’elles ont en vous pourraient être contagieuses !