Mes amis s’inquiètent trop pour moi

Germain : Mes amis s’inquiètent de me voir vivre seul. Ils souhaitent que j’aille en foyer. Je trouve difficile leur insistance. Mon handicap moteur ne m’empêche pas d’habiter dans un studio, je travaille aussi en ESAT.

Avec des amis, nous devrions pouvoir partager nos joies, nos interrogations, nos difficultés dans une confiance mutuelle. Pouvez-vous aborder votre avenir, vos choix dans cet esprit de confiance ? Comprenez-vous d’où vient leur inquiétude ? Peur qu’il vous arrive quelque chose ? Peur que la solitude vous pèse ? Peur de ne pas pouvoir être assez présents pour vous ?

Prenez le temps de les écouter, avec un cœur ouvert, confiant qu’ils veulent certainement le meilleur pour vous.

Puis, expliquez-leur vos motivations, le chemin que vous avez fait pour être en studio, ce que cela vous apporte… Vous pouvez aussi transformer leur inquiétude en une question. Avez-vous des voisins bienveillants qui peuvent vous aider en cas de problème. En dehors de ces amis, quelles personnes connaissent votre situation ? L’ESAT s’inquièterait-il d’une absence non programmée signe que vous avez un problème ?

Pouvez-vous par ailleurs faire le point de votre situation avec une personne extérieure à qui vous pourriez dire les joies et les difficultés que vous rencontrez afin que vous meniez les bons combats.

Quel est le plus difficile à supporter dans cette situation ? L’insistance de vos amis avec l’impression qu’ils prennent le pouvoir sur vous, ou le sujet lui-même de la vie en studio autonome que vous ne souhaitez pas mettre en question ? Accueillez ce que vous ressentez et confiez-le à cette personne extérieure à votre groupe d’amis.

Et si vous voulez montrer à vos amis l’intérêt que vous portez à leur inquiétude, faites-vous inviter par une amie de votre ESAT qui habite en foyer afin qu’elle vous explique le fonctionnement et que vous fassiez une toute petite expérience.

Les amis peuvent soulever des questions. Prenez-les juste comme une invitation à réfléchir et n’ayez pas peur de penser différemment.

La prochaine journée des personnes handicapées moteur aura lieu le vendredi 9 juin 2017