Médiathèque

Chronique Radio

Out of the box

"Le handicap est un combat difficile, c’est une souffrance… Je ne dirai jamais que mon handicap est une chance". Marie-Caroline Schürr qui a ces mots est toute gracieuse dans son fauteuil roulant. Son handicap est lourd, elle n’a l’usage ni de ses jambes, ni de ses bras. On a du mal à imaginer cette toute petite femme, si fragile, en face d’une classe de lycéens. Car elle enseigne l’anglais. Cela explique peut-être qu’elle ait choisi la langue de Shakespeare pour titrer son livre : « Out of the box », aux éditions du Jubilé, avec comme sous-titre : « La joie à roulettes ». 

Car c’est bien de joie que cette femme veut témoigner. Une joie qui ne fait pas l’économie de la souffrance. « Si je pense aux difficultés liées au handicap, ça n’a pas de sens – dit-elle- mais si je regarde ma vie avec le handicap, mon cœur s’ouvre aux cadeaux que je peux recevoir ». Et Marie-Caroline de prendre l’exemple de sa dépendance : « le cadeau de ma dépendance – dit-elle- c’est la rencontre, parce que j’ai besoin d’aide pour tout, me lever, m’habiller, … Mon handicap devient ainsi un terreau pour beaucoup de choses que je n’aurai pas faites sans lui, des amitiés extraordinaires que Dieu me donne ».

Des choses diverses, variées, elle en a faites, Marie-Caroline : ski, parapente, sports nautiques, randonnées, voyages, seule ou en groupe, rien ne l’arrête, encore moins depuis qu’elle conduit sa voiture aménagée. « Je suis passionnée par les aventures sportives -dit-elle- c’est une bonne folie, parce que j’ai envie de croquer la vie. Je n’ai rien à prouver, juste envie de vivre. La vie m’appelle et m’émerveille aussi dans le combat qu’elle représente ». 

C’est chaque matin qu’elle doit trouver la force de vivre ce combat, et ça lui est possible grâce à « Celui qui peut tout ». Car c’est bien dans son intimité quotidienne avec Jésus qu’elle trouve cette grâce d’émerveillement devant la vie telle qu’elle lui est donnée : « accueillir ce qui est pauvre en moi, et transcender ma vulnérabilité en force pour agir » écrit-elle.

« Out of the box » est un hymne à la vie, un appel à la liberté intérieure.  Chacun d’entre nous, en lisant le témoignage de Marie-Caroline, pourra découvrir que derrière nos ombres parfois si sombres, il y a une lumière, parfois bien fragile, et pourtant si vive. « Même une petite flamme peut soulever le lourd manteau de la nuit » avait dit Saint Jean-Paul II.

Philippe de Lachapelle