Le handicap, un échec ?

Bertrand : Mon fils de 14 ans a un handicap mental (que je supporte mal). Je vis le handicap comme un échec. Difficile à partager avec mon épouse.

En quelques mots vous dites votre souffrance et faites tomber le voile du bien-dire, du bien-penser. Et je crois qu'alors nombre de pères pourraient se retrouver en vous.

Un fils c'est un peu un autre soi-même. On projette sur lui des désirs, des ambitions, on le voudrait beau, grand, intelligent, entouré d'amis et faisant de belles études...or voilà, il est différent, différent de toutes ces belles images.

Vous laissez entendre que votre épouse vit les choses différemment et qu’il vous est alors difficile de pouvoir lui en parler. Mais la vie en couple ne veut pas dire aller au même pas, ressentir les mêmes émotions, appréhender de la même façon les événements de la vie.

La vie en couple permet de s’épauler, de s’entraider, de faire appel au plus fort lorsque l’un se sent fragilisé, de reconnaitre que dans telle situation ce ne sera pas forcément toujours le même qui sera moteur.

Osez dire à votre épouse ce qui vous est insupportable, demandez-lui de vous aider à avancer sur tel ou tel point et vous découvrirez alors peut-être qu’elle aussi a besoin de vous pour avancer dans d’autres situations avec votre fils.

Prenez le temps d’un week-end pour en parler : l’OCH vous donne rendez-vous les 20 et 21 janvier 2018. http://och.fr/evenement/1045558