A Paray le Monial, le patient peuple de Dieu

© Fotolia

A Paray le Monial, le patient peuple de Dieu

A Paray le Monial, le patient peuple de Dieu

« Je veux que tu me serves d’instrument pour attirer des cœurs à mon amour ». Cette phrase étonnante, Marguerite-Marie Alacoque l’a entendue de la bouche même de Jésus, en 1678, à Paray le Monial. Marguerite-Marie était une religieuse visitandine, profondément unie à Jésus. Petite femme humble, elle se décrit elle-même comme indigne et ignorante. Et c’est pourtant elle que Dieu va choisir pour faire connaître son Cœur plein de Miséricorde. Et avec quelle efficacité ! On sait combien s’est répandue partout dans le monde cette contemplation du Cœur de Jésus, on connaît l’immense rayonnement de ce sanctuaire de Paray le Monial, qui rassemble année après année des milliers de personnes qui viennent s’y ressourcer.

Et bien, du 12 au 15 juillet prochain, une session aura lieu à Paray le Monial, où cette phrase prendra un sens particulier. L’OCH et la Communauté de l’Emmanuel organisent ensemble une « session pour tous ». Chacun y est invité tel qu’il est, avec ou sans handicap, seul, en famille, en communauté, avec ses amis, pour vivre l’expérience de la rencontre. Rencontre avec l’autre, rencontre avec soi-même, rencontre avec le Cœur aimant de Jésus.

Les personnes handicapées, dans leur vulnérabilité, ont une immense capacité à nous faire entrer dans ce pour quoi nous sommes faits : l’amour inconditionnel. Dans cette session, dans les rencontres, les repas partagés, les témoignages, les célébrations, les veillées, nous pourrons en faire l’expérience, de la façon la plus simple qui soit : être ensemble, et nous accueillir comme des cadeaux ! Nous serons chacun, comme Marguerite-Marie, des instruments pour attirer les cœurs à l’amour de Jésus.

Dans Gaudete et Exsultate, le Pape François parle de « la sainteté de la porte d’à côté », celle qu’il constate dans « le patient peuple de Dieu », les parents, les travailleurs, les personnes malades, handicapées, âgées, … Il ajoute : « Laissons-nous encourager par les signes de sainteté que le Seigneur nous offre à travers les membres les plus humbles de ce peuple ».

C’est ce qui nous sera donné de vivre du 12 au 15 juillet prochain à Paray-le-Monial. Nous serons ce patient peuple de Dieu, à l’école de ses membres les plus humbles. Et nous serons heureux, c’est la promesse même de Jésus ! On peut en savoir plus et s’y inscrire sans attendre sur le site de l’OCH, www.och.fr . Alors,avec ou sans handicap, venez, tel que vous êtes !

Philippe de Lachapelle sur Radio Notre Dame